Parfois de belles rencontres viennent bousculer notre quotidien. On se réveille un jour et plus rien n’est comme avant. On le sent venir et on se laisse porter afin de découvrir ce qui nous attend au prochain virage. Un sourire, un son, une photo peuvent nous transporter très loin dans nos têtes mais peuvent également nous susciter l’envie d’embarquer d’autres personnes avec nous. C’est exactement ce qui m’est arrivé…
Il y a quelques mois je suis tombée sur une magnifique photo de Treti Pivni que m’a montrée une amie photographe polonaise (merci Magda). Sur la photo j’ai vu deux jeunes femmes avec des vinoks* qui ont tout de suite capté mon attention. L’une est polonaise, l’autre est ukrainienne et elles ont ce look qui m’a tout de suite ramènee vers chez moi…
Cela fait maintenant 8 ans que “chez moi” c’est ici, en France, mais toute ma vie d’avant s’est déroulée en Pologne. C’est une des principales raisons qui m’ont fait imaginer un shooting slave et qui m’ont donné l’envie de faire découvrir à un plus grand nombre l’ambiance de l’est dans mon nouveau chez moi. Afin que le projet soit une réusite, il me fallait cette force difficilement explicable : du caractère, mais pas trop, de la connaissance des rituels sans être dans la reproduction, de la comprehension du monde slave et de sa culture. Il me fallait d’autres personnes de l’est, avec tout ce que cela implique… J’ai eu l’immense chance d’avoir les personnes qu’il me fallait dans mon entourage. La photographe du shooting qui nous vient tout droit de la République Tchèque est Patricia Hendrychova-Estanguet. Son talent, vous le découvrirez très bientôt quand nous vous présenterons les details du shooting. Patricia a fait un travail remarquable et nous nous sommes comprises facilement. Ses photos sont magiques, elles retranscrivent vraiment ce que j’attendais. Elles sont à la fois poétiques et pures, elles montrent la réalité brute mais noble de ses petits détails. Je te tire mon chapeau Patricia, la mission que je t’ai confiée est plus qu’accomplie.

La chance supplémentaire était d’avoir à mes côtés Olga Boychuk- la talentueuse créatrice de robes de mariée dont la boutique Angeola mariage se situe à Biarritz. Je savais que quand j’expliquerais le projet à Olga, son coeur ukrainien batterait plus fort et quand je suis venue dans son atelier avec le prototype du vinok, ses yeux brillaient de milles étoiles. Elle m’a montré plusieurs robes les unes plus magnifiques que les autres mais l’une d’entre elles avait particulièrement attiré mon attention et vous allez vite comprendre pourquoi! Quant à la tenue du marié, je l’ai trouvée chez le voisin d’Olga, Fabrice. Sa boutique Serrada Couture est bien connue pour ses creations de qualité et de grande originalité.
Pour tout vous dire, lorsque j’ai commencé à imaginer ce shooting, je me suis dit qu’il serait difficile de convaincre tout ce joli monde à faire partie du projet un peu décalé mais ce fut tout le contraire!
Quand j’ai montré ma première photo d’inspiration à Rodolphe, mon fleuriste de confiance, il a adoré l’idée et seulement quelques jours plus tard il avait déjà preparé deux prototypes de vinok. Les deux revisités à sa manière, avec sa touché artistique qui le différencie des autres. Quand j’ai vu le rendu sur sa tête ( et oui, il a été le premier mannequin qui a porté le vinok du shooting) je savais qu’il irait parfaitement à la modèle que je voyais dès le debut dans le role de la mariée. Je parle de la magnifique Sandra. Elle portrait le vinok avec une telle simplicité, qu’on avait l’impression qu’elle avait fait ça toute sa vie. Le chéri de Sandra, Kevin a également été formidable dans le role du marié. Nous avons eu la chance d’avoir des amoureux qui ont bien senti le projet aussi et Sandra avec ses origines portugaises a été plus que parfaite dans notre univers slave!
Le choix du coiffeur fut une évidence aussi. Tony a été un des premiers à rejoindre l’équipe. Je savais qu’il aimerait le côté décalé du projet! Merci Tony, tu as eu tellement de casquettes Durant les préparatifs et le jour-J que je ne sais plus dans quelle case te mettre! Vous remarquerez que Tony a également été le temoin de Kevin! Qui dit Tony, dit Jenny. Ce duo MUAH de choc s’est occupé de nos mariés mais aussi de toute l’équipe du shoot! Les jolies ongles de Sandra ont été embellis par Caroline de l’institut A-Esthética à Bayonne. Merci à tous les trois! Une journée de tournage, c’est long mais Melissa et Eddy ont raméné leurs guitares et leurs voix pour nous accompagner et nous mettre de l’ambiance. Ces deux là sont de VRAIES pépites! Chez eux tout est naturel pour ne pas dire sauvage. Quand ils sont venus à notre premier rendez-vous, je savais que je voulais absolument que leur côté authentique vienne enrichir le projet. RINRI je vous remercie encore uen fois d’avoir accepté mon invitation. Vous êtes formidables!
Le son c’est bien, mais le visuel c’est indispensable pour vous raconter notre histoire. C’est la pétillante Lydie qui a pris en charge la partie video. J’ai hâte de vous faire découvrir le résultat de son travail! Sa bonne énergie et son grand sourire ont fait la différence en cette journée plutôt pluvieuse!
Mais bon, la météo, ce n’est pas suffisant pour nous arrêter! Le projet était là, les 22 prestataires prévenus depuis des semaines et on avait ce lieu magique qui faisait que même s’il tombait des litres d’eau, nous pouvions nous mettre à l’abris et tourner quand même. Si vous suivez mes aventures, vous connaissez déjà le lieu en question. C’est un coup de coeur professionnel et personnel et il s’agit du Coco Barn Wood Lodge à Angresse. Le lieu qui respire l’authenticité et les good vibes, le lieu qui respire le “ chez moi”. Corenthine et Antoine nous ont gentiment ouvert leurs portes et ont grandement contribué à la réussite du projet. Merci à vous deux <3 Une autre personne que je voulais absolument avoir dans mon équipe était Julie mais vous la connaissez plutot sous son nom de scène- Plume. Elle s’est occupée de nos mariés avant et pendant le shooting. Elle leur a conconté une cérémonie qu’ils n’attendaient sûrement pas et a même réussi à faire sortir quelques larmes de joie! Plume n’est peut-être pas une femme de l’est sur papier, mais au fond de son âme elle l’est un peu, et maintenant elle connait les traditions polonaises mieux que la plupart de mes amis slaves! Merci Julie!
Pour les bijoux il me fallait du précieux mais classique. Ja connaissais très bien l’adresse à laquelle je trouverais des créations authentiques et précieuses. Je me suis tournée vers l’adorable gemmologue de Saint Jean de Luz – Stephanie d’April. Son collier avec le grand rubis poire était une ravissante cerise basque sur notre gâteau slave! Justement parlant gâteau, nous avons eu le plaisir d’avoir à nos côtés Laure de Cook in Love. Elle nous a préparé un vrai festin pour les papilles et son gateau a été orné de fleurs entièrement comestibles! Merci Laurie! Heureusement il n y a pas que de la nourriture qui compte dans la vie. Le vin pour la partie repas nousa été fourni par l’infaillible Céline d’Egiategia. Nous adorons leur vin partiellement vinifié à 15 mètre sous l’eau dans la baie de Saint Jean de Luz!
D’autrès élément importants que vous retouverez en découvrant les photos sont les panneaux signaletiques de notre merveuilleuse Sara de Fine Letters. L’arche en macramé de Fanny fsty créations a fait sa première sortie lors du shooting et il a été accompagné d’un magnifique macramé grande taille que vous verrez au fond de la sale du repas ainsi que de petites suspensions installés pour la soirée. Bonne nouvelle, vous aussi, vous pouvez louer l’arche pour votre cérémonie! Une autre jolie découverte étaient les creation en bamboo de Bertrand – Bambou Créations- je ne voudrais pas trop en dire, mais revenez lire le texte après avoir vu la photo finale! Vous pouvez contacter Bertrand pour l’achat et/ou la location de ses objets en bambou qui pourront embellir votre quotidien mais aussi de grandes occasions.
Une jolie bohemienne s’est jointe à l’aventure en nous prêtant de belles robes à connotation slave pour la partie habillage de la mariée et sa magnifique demoiselle d’honneur- dans ce role Laura. Vous pouvez trouver les jolies collections de prêt-à-porter chez les Bohémiennes.
Je souhaite remercier la brocante les Volets Bleus à Angresse. Ils on contribué en mettant à notre disposition des bougeoirs, de somptueuses serviettes brodées et des couverts comme chez ma grand mère! Une belle adresse à retenir si vous recherchez de l’originalité.
And last but not least- Philippe Baptista, notre dj et régisseur lumières! Il a fait un travail de taille en mettant tout le site en lumière. Merci Philippe! Sans toi et tes effets spéciaux ( vive la machine à fumée) le rendu ne serait pas le même!

Pourquoi je vous en parle sans mettre de galerie photo et vidéo avec?
Juste pour que vous compreniez que nous avons tous vecu une belle histoire mais aussi pour vous préparer à un petit voyage vers l’authenticité. Pas de couverts dorés, pas de nappes à sequins, pas de bling bling. Juste les mariés, leurs proches, leur amour et la nature qui les entoure.

Cette fois-ci nous avons fait le choix d’aller à l’essentiel. Etes-vous prêts pour la suite? Je vous raconterai tout dans les détails dans les prochains articles!

Merci à la TEAM de CHOC! Vous êtes des champions <3 Marta

*couronnes traditionnelles ukrainiennes